Les races mulassières du Poitou

Considérée au début du 19ème siècle comme la principale richesse du pays, la production de mules issues du croisement du Baudet du Poitou et de la jument de trait poitevin atteindra en 1867, l8000 mules exportées dans tous les pays méridionaux.
L’aire de répartition traditionnelle de ces deux races occupe un triangle allant de Luçon en Vendée, à Loudun dans la Vienne, puis à Confolens en Charente.

Baudet du Poitou

Son origine dans le Poitou remonterait avant le 12ème siècle, la première description datant, elle de 1717, période à laquelle l’industrie mulassière est déjà bien établie.

Plus grande race d’âne en France (1.40 à 1.50m au garrot pour les mâles), le Baudet du Poitou est caractérisé par une grosse tête et de longues oreilles garnies de poil long, une robe bai-brun sans raie de mulet sur le dos, un dessous du ventre et l’intérieur des cuisses gris clair et enfin sur l’ensemble du corps, un poil très long qui le fait parfois surnommer « guenilloux ».

En 2010, on peut dénombrer 397 ânesses  mises à la saillie dans 174 élevages (dont 17 en Pays de la Loire).

 

Site des races mulassières du Poitou:

http://www.racesmulassieresdupoitou.com/