Les races mulassières du Poitou

Considérée au début du 19ème siècle comme la principale richesse du pays, la production de mules issues du croisement du Baudet du Poitou et de la jument de trait poitevin atteindra en 1867, l8000 mules exportées dans tous les pays méridionaux.
L’aire de répartition traditionnelle de ces deux races occupe un triangle allant de Luçon en Vendée, à Loudun dans la Vienne, puis à Confolens en Charente.

Le cheval de Trait Poitevin

Cette population locale a été probablement croisée avec des chevaux Flamands au XVIIè siècle lors des travaux d'assèchement du marais poitevin, puis avec des Bretons jusqu'à la fin du XIXè siècle.

Animal de grand format (1,65 à 1,70 m au garrot pour l'étalon), sa tête est forte et plutôt longue, son dos est long et large avec des hanches écartées. Les membres sont puissants, les sabots larges avec un poil gros et abondant aux extrémités. La robe est de couleur variée : gris, noir, bai, isabelle.

 

En 2010, on comptait 227 juments mises à la saillie, dans 80 élevages (dont 19 en Pays de la Loire).

 

Site des races mulassières du Poitou: